Toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets

Hygiène et qualité de l'air. Suez et la région IdF inaugure la 1ère station IP'AIR


Publié le 12 juin 2019 11:07:27


Suite à l'appel à projet lancé par la région Ile-de-France, Suez vient d'installer la 1ère station de traitement de l'air dans une station de métro.

Dans le cadre de l’appel à projets « Innovons pour l’air de nos stations » lancé par la Région Île-de-France en 2018, la 1ère station de traitement de l'air, IP'AIR, développé par Suez a été inauguré vendredi 7 juin dans la station de métro Alexandre Dumas à Paris.

Ce plan a pour but de soutenir des projets permettant à long terme d’améliorer la qualité de l’air dans les transports en commun franciliens. L’objectif est de proposer des solutions innovantes de purificateurs visant à capturer les particules fines en suspension dans l’air par des appareils situés sur les quais des stations. Un appel à projet piloté par la Région en lien avec IDFM, la RATP, la SNCF et Air Parif, doté d’1M€, a ainsi été lancé en mars 2018. La solution « IP’AIR » proposée par Suez se concentrera sur le traitement des particules fines (PM10 et PM2,5), émises par les systèmes de freinage dans les stations de métro.

Un programme de 56 M €

Cette expérimentation, qui a débuté le 3 juin 2019, se poursuivra pendant six mois, et permettra d’évaluer le pouvoir filtrant de la solution et son rayon d’action. La solution « IP’AIR » repose sur un traitement de l’air par un procédé d’ionisation positive. Cette technologie est un procédé de filtration électrostatique innovant : un faible courant électrique est injecté dans les particules fines, lesquelles sont alors attirées, tel un aimant, vers des plaques collectrices. Cette solution technique offre la possibilité de traiter une grande quantité d’air (7500 m3/h) en consommant l’électricité équivalente à celle d’un grille-pain.  Cette innovation s'inscrit dans le programme d’investissement sur la ventilation concernant la période 2016-2020 est actuellement en cours pour un montant de 56 M€.

 

Partager l'article