Toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets

Actualités

Le groupe lyonnais vient de remporter le marché des produits d'hygiène des mains d'UniHA pour un montant de 70 M€ et une durée de 7 ans.

Le groupe Paredes a été retenu par UniHA, coopérative d'achats hospitaliers qui réunit 870 établissements, comme partenaire exclusif pour la fourniture de produits d’hygiène des mains. Le contrat remporté par l’ETI lyonnaise porte sur la fourniture de 130 000 appareils distributeurs d’essuie-mains de la nouvelle collection Paredis Style et ses consommables en ouate produits en France. Effectif au 1er septembre 2019 pour une durée de plus de 7 ans, il représente un chiffre d’affaires annuel généré de 10 millions d’euros, soit plus de 70 millions d’euros jusqu’au 31 décembre 2027, date de la fin du contrat. « Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par l’UniHA pour ce contrat qui est le plus important d’Europe dans le domaine de l’hygiène professionnelle. Il vient conforter la stratégie de notre plan #DEFI 2022 d’hyper-spécialisation sur certains secteurs prioritaires, comme la santé. Ce succès récompense aussi le professionnalisme et l’expertise de nos équipes et marque une accélération de notre stratégie visant à faire de Paredes la référence du marché de l’hygiène professionnelle en France et en Europe », se félicite François Thuilleur, directeur général du Groupe.

Partenariat avec Lucart

Les produits destinés aux établissements adhérents de l’UniHA seront fabriqués sur le territoire national, dans l’usine du groupe située à Genas et chez son partenaire Lucart installé dans les Vosges. Pour répondre aux enjeux de cet appel d’offres, à savoir l’accroissement de près de 40% de la production, l’ETI familiale a investi 1,5 million d’euros dans une nouvelle machine de production d’essuie-mains ultra-moderne. Ce contrat entraine aussi le recrutement d’une équipe technique et commerciale dédiée, notamment pour l’installation et le suivi des 130 000 distributeurs Paredis Style : 30 emplois seront créés en interne et chez nos partenaires. Une équipe de 3x8 sera mise en place d’ici la fin de l’année sur le site de Genas.

A lire également :

 

La société alsacienne Regio Nettoyage est la 1ère en France à obtenir l'écolabel européen pour les prestations de propreté.

Dés l'annonce en 2018,  de la création d'un écolabel européen dédié aux entreprises de propreté, la PME alsacienne Regio Nettoyage (200 salariés, 3,5 M€ de CA , implantée à Colmar et à Mulhouse), s'est tout naturellement mise sur les rangs. Première à entamer la démarche, elle est aujourd'hui la première à être labellisée. Créée par Clément Heinrich, puis reprise en 2011 par Nicolas Meyer, Regio Nettoyage s'est convertie – et a converti ses clients- aux valeurs de la RSE depuis ses origines. D'un point de vue environnemental l'entreprise utilise 100% de produits éco-responsables et met en œuvre des méthodes et des protocoles tout aussi verts et durables. Au chapitre social et sociétal Regio Nettoyage emploie très majoritairement des salariés en CDI et à plein temps, qu'ils forment, accompagnent au quotidien et équipent de machines et matériels offrant la meilleure ergonomie.

Le jeune chef d'entreprise, Nicolas Meyer, a su prouver, grâce à une croissance à deux chiffres de son activité que « l'écologie en action » - la devise de l'entreprise- pouvait faire bon ménage avec qualité des prestations et rentabilité. Une façon de mettre ses pas dans ceux de Clément Heinrich, infatigable promoteur et acteur du développement durable, dans son entreprise mais également auprès de ses collègues au sein de la FEP.

Le label, obtenu après un audit très complet et exigeant réalisé par l'Afnor, sera remis en question dans 3 ans, un temps qui sera mis à profit pour installer de nouvelles et actions RSE et démontre aux autres PME du secteur que le jeu en vaut la chandelle !

 

Nouvel allotissement, ouverture sur le marché, spécialisation des opérations de nettoyage. Cet été la RATP va lancer une consultation très large.

La RATP va publier dans les semaines qui viennent un avis d'appel public à la concurrence (AAPC)  pour le renouvellement des marchés de prestations de propreté pour les réseaux Métro et RER. La RATP qui consacre quelque 80 M€ annuelle à la propreté de ses matériels et infrastructures souhaite faire évoluer sa stratégie d'achats en insistant sur l'importance des ces prestations dans l'expérience client. Plusieurs axes seront privilégiés à l'occasion de cet avis d'appel à concurrence :

- nouvel allotissement ;

- effort d’ouverture sur le marché fournisseurs ;

- spécialisation des opérations de nettoyage ;

- démarche conjointe et participative sur l’exécution des contrats.

Un avis sera publié sur le site internet du Journal officiel de l’Union européenne (JOUE) dès cet été. D'ici là les entreprises intéressées peuvent obtenir des informations complémentaires en prenant contact directement avec Philippe Nicora du Département de valorisation immobilière, des achats et de la logistique du groupe (philippe.nicora@ratp.fr).

A lire également :

 

Koala Propreté, PME francilienne, a repris le marché des bâtiments de la ville de Meudon.

L'année se poursuit sur les chapeaux de roues pour Koala Propreté, entreprise francilienne basée à Maisons Lafitte qui compte quelque 350 salariés et réalise à ce jour 7 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au mois de mai Koala Propreté a repris le marché de la ville de Meudon pour une durée de 3 ans et pour un montant de 1 million d'euro. La cinquantaine de salariés affectés à ce marché devront assurer les prestations de nettoyage courant, de remises en état périodiques et de services d'hygiène sanitaires dans 90 bâtiments communaux 52 semaines par et 7/7 jours. « Nous avons en plus créé une repasse dans les sanitaires des groupes scolaires en milieu de journée pour pour garantir l'hygiène toute la journée » souligne les responsables de Koala Propreté qui ont par ailleurs mis en place une une organisation a été entièrement dédiée avec la création d’un poste de coordinateur de marché. Celui-ci s’occupe de la gestion du marché au titre d'interlocuteur unique de la ville. Ce coordinateur est assisté par deux chefs d’équipe sur le plan opérationnel pour l’encadrement notamment.

Koala Propreté au salon du Bourget

Du 17 au 23 juin l'entreprise de propreté a également pris de la hauteur en assurant la gestion des déchets – en partenariat avec Veolia- de la plus grosse manifestation aéronautique internationale : le salon du Bourget.  Avec plus de 320 000 visiteurs et quelque 320 000 m2 de surface d'exposition, cet événement de premier plan, s'est engagé dans une démarche active et durable de tri et de valorisation de ses déchets depuis maintenant 15 ans. Un défi de plus relevé par les équipe de Koala...

A lire également :

Propreté urbaine, 71 villes et collectivités Eco-Propres

 

Le Groupe B2F vient d’investir 3,4 M€ à Plélan-le-Grand dans un nouveau bâtiment destiné aux activités d'Hydrachim.

Le groupe B2F vient de moderniser et d'agrandir son site de Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine), dédié aux activités de la filiale Hydrachim (groupe B2F). Cette société spécialisée dans la formulation, la fabrication et la commercialisation de produits destinés à l’hygiène et au traitement de l’eau pour les professionnels dispose désormais de 1 700 m2 au sol supplémentaire et d'un étage de 1 400 m2, contre 1 700 m2 auparavant. Le projet a consisté en l’agrandissement et la modernisation de l’usine acquise en 2008. Une nouvelle ligne de production (1,2 M€ d’investissement) sera installée début 2020.

Grâce à ce projet, le Groupe B2F se donne ainsi la capacité d’absorber 2 à 3 ans de croissance.

Certification IFS Cosmétique

Déjà certifié ISO 9001, IFS détergent, Ecolabel et Ecocert, Hydrachim a par ailleurs décidé d’investir sur l’unité de production de Plélan-le-Grand dans le but d’obtenir la certification IFS Cosmétique.Le site a déjà été auto-certifié sur la partie BPF Cosmétique en janvier 2019, la certification IFS Cosmétique étant attendue pour le mois d’octobre 2019.