Toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets

Actualités

Derichebourg Propreté et Services Associés vient d'annoncer le rachat de 5 sociétés dans l'Ouest, le Sud-Ouest et en Picardie.

Derichebourg Propreté et Services Associés, filiale de Derichebourg Multiservices annonce l’acquisition de 5 sociétés qui représentent un chiffre d’affaires de 8,5 M € et quelque 500 salariés.

Ces acquisition, qui s’inscrivent dans sa stratégie de développement, vont permettre au groupe d’améliorer son maillage géographique tout en renforçant certaines expertises.

­L'acquisition des sociétés ASP et ASP 85 (2 M€ de CA), basées à Cholet va favoriser l'ancrage de Derichebourg Propreté enMaine-et-Loire et en Vendée, notamment avec l’ouverture d’une agence à Cholet. Le groupe a également racheté Net Services et DML, deux entreprises de propreté implantée dans l'Oise qui réalisent 3,5 M € de chiffre d'affaires dans le nettoyage tertiaire.

Enfin, début mai, c'est la société Aquitaine Nettoyage, basé dans les Landes (200 salariés et 3 M € de CA) qui est entré dans le giron du groupe familial. Au travers  de cette nouvelle entité très présente dans le tertiaire, les GMS et l'agro-alimentaire, Derichebourg prévoit l'ouverture d'une agence sur les Pays de l'Adour. Derichebourg Propreté & Services Associés compte aujourd'hui une centaine d'implantations et près de 18 000 collaborateurs.

A lire également :

Derichebourg gagne du terrain à Paris

Derichebourg Propreté se renforce en Alsace

 

Le Salon international santé et innovation de la FHF, réunira du 21 au 23 mai, tous les professionnels de la santé et des EHPAD. Le rendez-vous incontournables pour les soignants, leurs prestataires et leurs partenaires.

Du 21 au 23 mai le Parc des expositions de la Porte de Versailles rassemblera plus de 850 exposants et accueillera plusieurs milliers de visiteurs venus de l'Hexagone et au-delà, pour découvrir les innovations en matière de santé. les salons -qui s'appellent désormais «Salon International Santé et Innovation de la FHF »- sont les points de ralliement des professionnels. L'environnement du patient et du résident d'EHPAD sera cette année encore largement évoqué. La conception des bâtiments, la maîtrise du risque infectieux, et les innovations en termes de produits et équipements de nettoyage et désinfection, alimenteront les échanges. Comme nous le précise Caroline Métais, directrice de l'évènement, de nombreuses nouveautés attendent les visiteurs, en matière d'hygiène notamment : « Cette année, et pour la première fois, nous avons créé un parcours expert qui est dédié à la maîtrise de la contamination dans les hôpitaux et les secteurs opératoires. Il s’agit une visite guidée au sein d'un petit groupe pendant 3 h pour découvrir une sélection d'exposants sur un sujet précis. »

Hygiène et nettoyage au cœur de l'hôpital

Les professionnels de l’hygiène, de l’entretien ou encore du  nettoyage des bâtiments occupent une place essentielle au sein de l’hôpital et des établissements de santé plus globalement. « Ils interviennent avec des prestations incontournables aujourd’hui qui impactent à la fois la qualité des soins et la sécurité des patients, notamment dans la lutte contre les maladies nosocomiales. Ils participent et il ne faut pas l’oublier, au bien-être et à la qualité de vie des patients et du personnel soignant » insiste la responsable de cette « grand'messe » annuelle qui confirme à la fois la diversité des exposants, en nombre et en secteurs d'activité, ainsi que la fidélité du visitorat professionnel.

4 salons sous le même toit

Le Salon international Santé et Innovation de la Fédération hospitalière de France (FHF) qui rassemble HopitalExpo, GerontHandicapExpo, Salon HIT ainsi que le Salon Infirmier, est organisé dans le cadre de la Paris Healthcare Week proposent aux acteurs et décideurs du secteur de la santé et du médico-social.

Notons que plusieurs conférences et agoras (les salons en proposent plus de 340 !) sont consacrées à l’hygiène comme par exemple : « Infections Associées aux Soins (IAS) : réduire les préjudices patients par une solution innovante de maîtrise du risque infectieux. »

 

Les clés du Salon

Où ? Paris Expo, Porte de Versailles – Pavillons 7.2 & 7.3 (Salon Infirmier)

Quand ? Du mardi 21 mai au jeudi 23 mai 2019, de 9h00 à 18h00 et 9h00 à 17h00 le jeudi

Comment visiter ? L'entrée aux salons est gratuite pour les professionnels. L'enregistrement doit être fait via le site internet de l'évènement.

A lire également :

Dossier spécial bionettoyage en hôpital et EHPAD 2019

L'hôpital génère 700 000 tonnes de déchets de soins

 

Les salaires des agents AS1 A augmentent de 1,6% à compter du 1er mai.

La publication Journal officiel de l’arrêté d’extension, concernant la grille 2019 pour le secteur de la propreté et des services associés entérine l'augmentation des salaires. Les évolutions sont les suivantes :

- Au 1er Mai : + 1,6% pour  l’AS1 A qui passe de 10,12 € à
10,28 € ) ;

- Au 1er juillet 2019 : l'AS1 A passera de 10,28 € à 10,30 €.

Ces salaires sont des minima conventionnels auxquels aucune rémunération ne peut être inférieure. La FEP met à disposition de ses adhérents l’accord salaires sur le portail Monde de la Propreté.

 

A lire également :

Entreprises de propreté la FEP envisage 4% de hausse des charges en 2019

Revalorisatioin des salaires de 1% à compter du 1er janvier 2018

 

 

Le groupe Candor, leader normand sur son secteur, vient de reprendre l'entreprise de propreté rouennaise SNBI.

Le groupe normand Candor  (1 450 salariés, 20 M € de CA)vient d'annoncer la reprise de l'entreprise de la société de nettoyage SNBI, basée à Rouen, et fondée en 1990  par Bernadette Piaud. Cette entreprise spécialisée dans les prestations aux copropriétés et dans le secteur tertiaire réalise 400 k€ de chiffre d'affaires et emploie une vingtaine de salariés. Pour le groupe Candor, basé à Val-de-Reuil, cette acquisition confirme la volonté de croissance engagée depuis quelques mois suite à la sortie de son capital du fonds d'investissement NCI.

Cette dynamique se retrouve également au travers de l'arrivée récente du groupe dirigé par Jean-Philippe Daull au sein du réseau   Le Groupe Candor fait désormais partie du réseau Bpifrance Excellence réunissant 4 000 entrepreneurs de croissance qui innovent et entreprennent. Mises en relation, avantages exclusifs (partenariats, accès à des réservations privilégiées…), valorisation dans la presse, formations sur des sujets stratégiques et innovants, partages d’expériences et de bonnes pratiques… Cette appartenance qui accompagne la phase de développement du Groupe Candor, devrait lui permettre d'atteindre  100 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2025.

A lire également :

Naissance du groupe Candor en Haute-Normandie

 

Les résultats du 1er trimestre du groupe Veolia confirment une bonne tenue de son activité, soutenue notamment par sa filiale Veolia Proprete.

Le groupe Veolia qui vient de publier ses résultats trimestriels affiche une progression globale de son chiffre d'affaires courant de 5,4%, soit plus de 6,4 milliards d'euros. Le marché français représente quant à lui quelque 1,3 milliard d'euros et l'activité déchets, Veolia Propreté, 2,44 milliards d'euros, soit une progression de 7,7% par rapport au 1er trimestre de l'année 2018. Pour les responsables du groupe cette évolution s'explique par la conjonction de plusieurs facteurs :

  • L'évolution du périmètre (+2,5%) lié aux acquisitions en Europe du Nord et en Colombie (Grupo Sala);
  • Un  effet commerce et volumes de +2,6%, avec une hausse des volumes dans les activités de traitement et de collecte en France et en Europe hors France, une croissance des volumes de déchets dangereux traités ainsi qu’à un niveau élevé de taux de renouvellement de contrats et des gains de contrats au Royaume-Uni et dans les déchets dangereux;
  • Un effet prix positif de +2,7% (notamment en France, au Royaume-Uni, en Amérique latine, en Asie et dans les déchets dangereux).

En France l'activité déchets est en amélioration de +5,4% par rapport au 31 mars 2018, grâce aux augmentations tarifaires dans les déchets (+2,3%) -notamment dans le segment commercial et industriel-  à la hausse des volumes (+1,9%) et à un impact limité de la baisse du prix du papier (- 4 millions d’euros).

A lire également : Veolia cède sa filiale en Amérique du Nord