Toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets

Collecte et traitement des déchets. Recul de 14% du CA au 1er semestre pour Pizzorno


Publié le 28 oct. 2020 11:18:11


Le groupe Pizzorno Environnement a enregistré une baisse de 14% au 1er semestre 2020 par rapport à la même période de 2019. Un recul dû à la crise sanitaire mais également à l'arrêt des contrats non rentables au Maroc.

Le chiffre d’affaires de Pizzorno Environnement atteint 94,5 M€ sur le premier semestre 2020, en retrait de 14% par rapport à la même période de l'exercice 2019, principalement impacté par des arrêts de contrats non rentables et une contraction des volumes suites aux mesures de confinement liées à la crise de la Covid-19 (impact de 1,9 M€ sur le chiffre d’affaires).  L'activité Propreté s’inscrit quant à elle en repli de 7,6% à 77,9 M€, principalement impactée par l’arrêt du contrat de la collecte des déchets ménagers des 10è et 18è arrondissements de Paris et par la non-reconduction délibérée de deux contrats de collecte et de propreté déficitaires au Maroc  Dans une moindre mesure, cette division a par ailleurs été pénalisée par des activités temporairement suspendues pendant la période de confinement.

L’activité Traitement-Valorisation en recul de 35,2% subit les effets de l’arrêt du centre de tri du Broc (mai 2019), de la fin du contrat pour l’exploitation du centre de tri d’Athanor intervenue fin avril 2020, et de situations spécifiques liées à deux autres centres (Aboncourt, Pierrefeu-du-Var). La période de confinement s’est traduite par une forte baisse de tonnage réceptionnée dans le centre de traitement du Muy.

Malgré un contexte difficile, le groupe Pizzorno Environnement a été reconduit par la commune de Marseille dans le cadre du marché de propreté pour une durée de quatre ans, pour un chiffre d'affaires total de 6,3 M€.  La Communauté de Commune Var-Esterel-Méditerranée a également renouvelé sa confiance au Groupe Pizzorno Environnement pour la gestion du quai de transfert, de la Déchèterie de Fréjus et du transport des déchets pour 5 années supplémentaires, représentant un chiffre d’affaires de 9,6 M€.

A lire également :

 

Partager l'article