Toute l'actualité Hygiène, Propreté, Multiservice & Déchets

Propreté urbaine. 121 responsables de propreté désignés par la mairie de Paris


Publié le 28 oct. 2020 11:06:59


La mairie de Paris va mettre en place dans chaque quartier de la Capitale un « responsable de la propreté ».

La question de la propreté de Paris a été centrale durant toute la campagne pour les municipales. Le sujet n'a pas été enterré une fois Anne Hidalgo réélue maire de la Capitale. Colombe Brossel, la nouvelle adjointe en charge de la propreté de l'espace public, du tri et de la  réduction des déchets veut profiter de cette période si particulière, marquée par l'absence de touristes et le recours au télétravail pour engager un « choc de propreté ». Pour y contribuer l'élue annonce dans les colonnes du Parisien, la désignation de 121 responsables de la propreté au niveau de chacun des quartiers de la Capitale.

Cette fonction inédite, qui vient s'ajouter aux responsables de division et aux maires d'arrondissements, sera occupée par des agents de la ville qui seront les premiers acteurs de la propreté au niveau territorial le plus fin. Pour l'élue en charge de ce déploiement – qui doit être finalisé l'année prochaine- les missions de ces nouveaux acteurs de terrain seront plurielles (détection des dysfonctionnements, réception et coordination des signalements) en lien très étroit avec les riverains, les commerçants, les syndics de copropriétés et bien entendu les mairies d'arrondissement. Ces agents qui devront être joignables par téléphone et  par mail s'inscrivent dans le prolongement de l'application « Dans ma rue » destinée à signaler et faire remonter les problèmes de propreté notamment.

Sans surprise les élus d'opposition semblent plutôt réservés face à la mise en place d'un nouvel échelon de responsables propreté. C'est le cas notamment de Florence Berthout (LREM) , maire du 5è arrondissement de Paris qui avait présidé la mission d'information et d'évaluation sur la propreté, sous l'étiquette LR lors de la précédente mandature.

A lire également :

 

Partager l'article